Les contenus non diffusés ou limités sur Google Adwords

Google a conçu le système Adwords pour permettre aux annonceurs de faire la promotion de leurs produits et services. Puisqu’il faut aussi assurer aux internautes la meilleure expérience utilisateur possible, Google interdit formellement et contrôle certains contenus. Sous peine de sanction, tout annonceur sur son réseau doit en tenir compte.

Qui aime bien châtie bien. Google l’a très bien compris. Il aime ses annonceurs car ils lui apportent de l’argent,…beaucoup d’argent d’ailleurs ; des milliards de dollars par an, une renommée incroyable et font de lui le meilleur, le plus puissant, l’incontournable moteur de recherche. N’est-il pas alors tout à fait normal que Google chérisse ses annonceurs ?

Google adore recevoir certes l’argent de ses annonceurs mais n’hésite pas à châtier s’ils font preuve de mauvaise conduite. Comme à l’école quoi !  Il ne faut pas qu’ils déçoivent quand même les adorables internautes, utilisateurs de Google. C’est vraiment vexant pour Google. Sans ces derniers, Google passerait tout son temps à se ronger les « ongles » ou n’aurait même pas sa raison d’être. A la longue, ce sont les annonceurs qui le quitteraient pour aller voir du côté de ses concurrents…Inimaginable pour Google qui dit haut et fort à qui veut l’entendre qu’il se soucie énormément de ses utilisateurs, à qui, il veut assurer une expérience sans risque et positive. Bref, il n’est pas question de vendre son âme au Diable au risque d’être en porte-à-faux avec un de ses principes fondamentaux d’entreprise.

A bon entendeur…

Si vous êtes un annonceur et souhaitez promouvoir vos produits ou services sur Google et sur son réseau de partenaires, il vous faut éviter ou contrôler 11 types de contenu.

  1. Les articles de contrefaçon

Si les produits dont vous entendez faire la promotion font penser, de par leurs caractéristiques, à la marque ou au logo d’un autre produit connu et protégé, n’espérez pas dans ce cas, être autorisé par Google à faire leur promotion sur son réseau. Cela ressemble à de la contrefaçon. Google interdit la promotion d’articles de contrefaçon. Il cherche ainsi à protéger le propriétaire d’un produit authentique et à éviter toute confusion.

  1. Les produits ou services dits dangereux

Certains produits comme les drogues douces faites à base de composants chimiques ou de plantes, le matériel qui va avec, les armes, munitions par exemple ne sont pas toujours bénéfiques. Ces produits peuvent porter préjudice à autrui. C’est pourquoi, Google n’autorise pas leur promotion sur son réseau.

  1. Les produits ou services favorisant la malhonnêteté

Il n’y a aucune chance pour les détendeurs ou exploitants de logiciels de piratage, de systèmes de surveillance simulés. Ils ne pourront jamais faire la promotion de leurs produits et services sur le réseau de Google. Ce dernier, attaché aux concepts d’honnêteté et d’équité n’autorise pas la promotion des produits ou services favorisant un comportement malhonnête.

  1. Un contenu considéré comme inapproprié et offensant

Les contenus de sites web heurtant la sensibilité de certains utilisateurs ne peuvent pas faire l’objet de promotion sur Google. Il s’agit notamment de contenus incitant à la haine, à la violence, au harcèlement, au racisme, à l’intolérance sur la base de l’orientation sexuelle, des convictions religieuses…

  1. Le contenu relatif aux adultes

Il est considéré comme du contenu relatif aux adultes : les sites de rencontre, les produits visant à améliorer les performances sexuelles, les magazines pour adultes, les vidéos ou films érotiques, les clubs de strip-tease entre autres.

Google limite leur promotion et interdit formellement les pratiques suivantes :

  • la violation des lois et règlements applicables à tout emplacement ciblé par vos campagnes ;
  • cibler des mineurs ;
  • promouvoir du contenu à caractère sexuel explicite et non consensuel ;
  • faire la promotion de services pouvant être assimilés à de la proposition de rapports sexuels tarifiés ;
  1. Les boissons alcoolisées

Google limite la promotion de boissons alcoolisées et de boissons apparentées comme par exemple : bière, vin, alcools forts et liqueurs, champagne, bière sans alcool etc.

Quand vous faites leur promotion, évitez certaines pratiques interdites comme :

  • enfreindre les lois et normes du secteur applicables aux emplacements ciblés par vos campagnes ;
  • cibler des personnes à qui la consommation de boissons alcoolisées est interdite ;
  • insinuer que la consommation d’alcools forts et de liqueurs comporte des bienfaits sur la santé, la vie sociale, professionnelle, intellectuelle, sexuelle ou sportive ;
  • la promotion de compétitions récompensant celui ou celle qui aura réussi à boire le plus d’alcool.
  1. Le contenu en rapport avec les jeux de hasard

Si vous faites la promotion de jeux de hasard dans vos contenus, n’oubliez pas de respecter certaines exigences :

  • les lois et normes du secteur applicables aux emplacements ciblés par vos campagnes ;
  • les obligations en matière de licences ;
  • l’affichage explicite sur son site web d’informations relatives au jeu responsable ;
  • ne pas cibler les mineurs ;

Et ce n’est pas tout. Une autorisation préalable de Google est nécessaire.

Les contenus concernés sont par exemple les casinos traditionnels, les sites de paris en ligne, les loteries nationales ou privées.

  1. Le contenu protégé par les droits d’auteur

Google limite la promotion de contenu protégé et exige le cas échéant la production de document vous autorisant à promouvoir ce genre de contenu.

  1. Le contenu lié à la santé

La promotion de contenu en rapport avec la santé est restreinte par Google. C’est le cas des :

  • pharmacies en ligne et traditionnelles ;
  • produits et services liés à la grossesse et à la fertilité ;
  • appareils et examens médicaux ;
  • traitements ayant pour objet d’améliorer les performances sexuelles ;
  • certains médicaments sur ou sans ordonnance.
  1. Le contenu relatif à la politique

Vous devez respecter certains éléments si vous assurer la promotion de contenu à caractère politique. On peut citer comme exemples de contenu ayant trait à la politique : la promotion de partis politiques ou de candidats à des élections, plaidoyer pour des questions d’ordre politique.

  1. Le contenu relatif aux marques

Ne sont concernés que les termes faisant référence à une marque et pour lesquels, le propriétaire a déposé une réclamation valide auprès de Google en sollicitant que leur usage soit restreint dans les annonces textuelles de Google.

 

Pour aller plus loin et vite dans votre apprentissage du produit Adwords, lisez mon ebook en cliquant  ici. 

Si vous aimez, partagez. 

 

2 Comments

  • Très bon résumé.

    C’est d’ailleurs amusant d’observer les différences concernant les interdictions entre le moteur Google Adwords et celui de Bing par exemple.

    Sur Google Adwords, l’airsoft (pistolet à bille) est interdit, pour Bing cela n’est pas considéré comme dangereux.

  • Boubacar S. Sow dit :

    Merci Consultant Adwords de l’intérêt que vous avez porté à mon article et de votre commentaire.
    C’est vrai que les règles sont plus souples sur Bing que sur Adwords. Et vous me donnez là l’occasion d’écrire un article de comparaison concernant ces 2 plateformes. A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *